Partenaires

LOMC
Logo CNRS Logo UNIV
Logo Region



Rechercher

sur ce site

sur web cnrs


Logo_UE copie

Les travaux de recherche sur les projets : BIOENGINE, NEPTUNE, TIGRE, MADNESS, SUPERMEN, CO2 VIDRIS, EMOPLAF, Energétique du Bâtiment sont cofinancés par l’Union européenne. L’Europe s’engage en Normandie avec le Fonds européen de développement régional (FEDER).


Accueil du site > Axes de recherche > Geo-Environment et Milieux Poreux (GEMP) > Sédiments : dynamique sédimentaire, transport, valorisation

Sédiments : dynamique sédimentaire, transport, valorisation

Participants permanents : A. Jarno (MCF), F. Marin (PU), A. Cuvilliez (MCF), A Benamar (MCF HDR)), M Ammami (MCF)

Les travaux portent sur la dynamique sédimentaire et sur l’hydrodynamique en zone côtière. Une attention particulière est portée sur l’effet de l’hétérogénéité en taille et en forme des grains sur leur transport. Les résultats de nos travaux ont montré que, pour des sédiments hétérogènes en taille, il est important d’utiliser des formulations « multiclasses » prenant en compte les effets de masquage et d’exposition des grains ainsi qu’un facteur d’entrave, afin d’obtenir une estimation satisfaisante du transport sédimentaire. Nos résultats ont également mis en évidence que la forme des grains affecte le transport par charriage, et une nouvelle formule d’estimation du transport prenant en compte la circularité des grains a été proposée (Durafour et al., Environmental Fluid Mechanics, 2015). L’impact d’un cylindre vertical, cylindre pouvant simuler un mât d’éolienne offshore, sur la dynamique sédimentaire est également considéré. La formation de structures sédimentaires à l’aval d’un cylindre sous l’action d’un courant en régime turbulent a été étudiée de façon expérimentale et théorique. Les motifs sédimentaires résultent d’une instabilité sous-critique de l’interface eau-sable. La formation de tourbillons au voisinage du cylindre induit des perturbations dans le champ de vitesse et une force supplémentaire sur le fond sableux. Les motifs obtenus expérimentalement peuvent être obtenus numériquement à partir de l’équation de Swift-Hohenberg modifiée par l’ajout de cette force (Fig. 1, Auzerais et al., Physical Review E, 2016).


Fig. 1. Formation de motifs sableux en aval d’un cylindre vertical : comparaison entre résultats expérimentaux (a) et numériques (b) (Auzerais et al., Physical Review E, 2016).

Le problème de submersion marine en zone côtière est un problème d’actualité. Nos travaux ont récemment permis de proposer une nouvelle formule d’estimation du runup au voisinage de plages subissant l’action de la houle et de la marée (Khoury et al., Coastal Engineering 2019), formule basée sur le nombre d’Iribarren et sur la hauteur des vagues au déferlement. Cette hauteur est obtenue de façon très precise par méthode optique (Fig 2).


Fig.2. Profil de vague avant (a) et au (b) point de déferlement (Khoury et al., Coastal Engineering, 2019)