Partenaires

LOMC
Logo CNRS Logo UNIV
Logo Region



Rechercher

sur ce site

sur web cnrs


Logo_UE copie

Les travaux de recherche en Energétique du Bâtiment sont cofinancés par l’Union européenne.
L’Europe s’engage en Haute Normandie avec le Fonds européen de développement régional (FEDER).


Accueil du site > Page personnelles > Haji Hind

Haji Hind

Doctorant - Bâtiment Prony

Contact : hindh@univ-lehavre.fr ? : 0235217147

Presentation

Depuis 2010 :

Équipe Composite / Laboratoire des Ondes et Milieux Complexe (LOMC) FRE 3102 CNRS-Université du Havre 2008 - 2010 : Université Le Havre - UFR Sciences et Techniques Ingénierie des matériaux composites - Master - FRANCE

2002 - 2008 :

Université Hassan II Faculté des sciences Ain chock - Route El JADIDA Physique-Chime /Matière condensée - Master - MAROC

############### #Mes mots clés# ###############

Matériaux composites , Essais, calcul de structures, Conception Mécanique, Mise en forme,Développement Informatique , CATIA, ANSYS, Programmation numérique, FORTRAN, MATLAB, SCILAB.

Travaux de recherche

********************************************************************************

Modélisation de la filtration lors de l’écoulement de résine chargée de nano ou microparticules à travers un milieu fibreux : application aux procédés LCM. ********************************************************************************

############## Résumé et objectifs ##############

********************************************************************************

Les fabricants de pièces composites à matrice polymère ont de plus en plus souvent recours à l’emploi de charges ou de nanocharges sous forme de particules micrométriques ou nanométriques pour améliorer les performances des matériaux, pour les fonctionnaliser ou tout simplement pour substituer une partie de la résine par un matériau moins coûteux.Par ailleurs,les réglementations « hygiène et sécurité » actuellement en vigueur imposent un contrôle strict des composés organiques volatiles émis lors de la fabrication des pièces composites, c’est pourquoi les procédés de fabrication en moule fermé tendent à être privilégiés.Ces procédés de transformation sont regroupés sous l’acronyme LCM (Liquid Composite Molding). Dans ce type de procédé se pose donc le problème de l’écoulement d’une résine chargée à travers un renfort fibreux. En particulier, deux phénomènes sont à considérer :
- la forte viscosité de la résine due à la présence de charges.
- la possible filtration des particules par le réseau fibreux. Ces deux principaux problèmes sont couplés et conditionnent la capacité à mouler par un procédé LCM des composites chargés de particules répondant aux exigences fonctionnelles recherchées. La simulation, de l’injection d’une pièce permet de réduire la phase de mise au point du procédé avant la mise en fabrication d’une série de pièces, ce qui est intéressant sur le plan économique. De tels codes de calcul pourraient simuler l’écoulement d’une résine chargée à condition d’y introduire un modèle physique traduisant fidèlement les mécanismes rhéologiques de la filtration. Le développement d’un outil de simulation constitue l’objectif principal de cette étude, qui s’articule donc autour des axes d’étude suivants :
- Définir expérimentalement les conditions matériau et procédé pour lesquelles la filtration des charges est observée.
- Proposer un modèle de la filtration adapté (2D, 3D) et définir un dispositif de mesure fiable de la filtration en cours d’injection
- Valider le modèle proposé et l’implémenter dans un code de simulation d’injection de pièces composites.

********************************************************************************

Publications

En cours de validation

Enseignements

- Mécanique de vibration
- Conception Mécanique CAO/DAO (CATIA Dassault system)- Calcul de structure
- Outils de simulation - Mécanique