Partenaires

LOMC
Logo CNRS Logo UNIV
Logo Region



Rechercher

sur ce site

sur web cnrs


Logo_UE copie

Les travaux de recherche en Energétique du Bâtiment sont cofinancés par l’Union européenne.
L’Europe s’engage en Haute Normandie avec le Fonds européen de développement régional (FEDER).


Accueil du site > À noter > Séminaires

Séminaires

Agenda

séminaire

    • Jeudi 23 février 2012 14:00-15:00 - Natalia ZVEREVA-LOETE

      Etude des interactions moléculaires et atomiques en milieux dilués et phase adsorbée

      Résumé : Nous proposons ici une étude des interactions molécule/molécule, molécule/atome et molécule/surface, en nous appuyant sur deux applications. L’optimisation des procédés de séparation de gaz par adsorption nécessite une compréhension fondamentale des processus d’adsorption à l’échelle microscopique. La modélisation de l’adsorption dans les milieux poreux de type aluminosilicates, notamment la silicalite-1, une zéolithe purement siliciée est développée. Cette étude vise à élucider l’influence réciproque de l’adsorbat et de l’adsorbant sur les propriétés spectroscopiques et un effet d’alignement de l’éthylène dans le champ électrique de la zéolithe. Les études sur la réactivité chimique des atomes et des molécules de petite taille peuvent permettre la détection des stades précoces de réactions, ce qui est important pour la physico-chimie de l’atmosphère. Ainsi de nombreux processus sont-ils mis en jeu dans la physico-chimie de l’atmosphère de Titan, tels que le transfert radiatif, la photodissociation, les réactions. La présence des nitriles, qui a été démontrée par la sonde Cassini, laisse supposer l’existence de mécanismes réactionnels impliquant l’azote sous ses formes activées. Les études quantiques avec les méthodes les plus avancées de traitement de la corrélation électronique mettent en évidence des mécanismes de la réaction N(2D)+CH4. L’étude d’une telle réaction permettrait d’expliquer l’origine de nombreux composés détectés par la sonde Cassini. Les températures basses et la pression assez élevée de l’atmosphère de Titan sont favorables également à la formation de complexes de van der Waals. Le potentiel analytique de ces complexes est important pour diverses applications.

      Lieu : Site PronyCOREVA


    • Jeudi 22 mars 2012 14:00-15:00 - Amine ALLAL - Université de Tlemcen, Algérie

      La gestion des risques dans le BTP ; étude du cas de la ligne de chemin de fer Mécheria/Béchar

    • Jeudi 29 mars 2012 14:00-15:00 - Kamila HAKIKI - Université de Tlemcen, Algérie

      La qualité dans les missions géotechniques ; essai de modélisation systémique de la norme NF P 94500

      Lieu : Site PronyCOREVA


    • Jeudi 12 avril 2012 14:00-15:00 - Frédéric THIBAULT-STARZYK - LCS, Caen

      In situ and operando IR spectroscopy for plasma in catalysis Description

      Résumé : Several different plasma reactors for in situ or operando Infrared studies wlll be presented. These reactor-cells can be used for low pressure plasma and for ambiant pressure DBD plasma. Infrared of the gas between the electrodes is recorded, together with the spectrum of the solid placed between the electrodes for catalysis or for surface treatment processes. The behaviour of surface species on the solid was studied in real time during plasma treatment, together with gas phase species. Time resolved spectroscopy allowed kinetic measurements, and some mechanisms of reactions on the solid under plasma were determined. This approach was applied to the calcination of metal containing zeolites. It was particularly efficient in the removal of templates or in the conversion of the ammonium form of a zeolite into the acid form at low temperature, without detrimental effect on the morphology of zeolite nanoparticles. The role of water in the plasma was studied. Catalytic reactions on solids are now under study at time resolutions up to 5 ns, which is the time scale of the plasma discharge itself. Short lived ionized species will then be within reach of operando spectroscopic studies.
      References :
      -* “Plasma Synthesis of Highly Dispersed Metal Clusters Confined in Nanosized Zeolite”, M. Rivallan, I. Yordanov, S. Thomas, C. Lancelot, S. Mintova, and F. Thibault-Starzyk, ChemCatChem, 2010, 2, 1074-1078.
      -* “Microsecond time-resolved Fourier transform infrared analytics in a low pressure glow discharge reactor”, M. Rivallan, S. Aiello, and F. Thibault-Starzyk, Rev. Sci. Instrum., 2010, 81, 103111.
      -* “Cold plasma treatment for template removal and activation of zeolite nanocrystals” by M. El Roz, L. Lakiss, V. Valtchev, S. Mintova and F. Thibault-Starzyk, submitted.

      Lieu : Site Prony


    • Vendredi 20 avril 2012 11:00-12:00 - Omar R. ASFAR - Jordan University of Science and Technology, Jordanie

      A multiple-scales perturbation approach to mode coupling in periodic plates

      Résumé : Guided ultrasonic wave propagation is analyzed in an elastic plate with sinusoidal surface corrugations. The corrugated area acts as a finite length grating which corresponds to a 1D phononic crystal (PC). The multiple-scales perturbation technique is used to derive coupled-mode equations describing the amplitudes of interacting modes. These equations are solved exactly for the two-point boundary-value problem of the PC. The study involved the coupling of the incident symmetric Lamb Wave S_0 to the reflected antisymmetric Lamb wave A_0. The influence of the depth of corrugation and length of the PC is studied. Theoretical results are compared with experimental measurements.

      Lieu : Site CaucriauvilleBibliothèque du groupe Ondes Acoustiques, salle 004A


    • Jeudi 10 mai 2012 14:00-15:00 - Sara VANDYCKE - FNRS-Université de Mons, Belgique

      Tectonique et déformation de la craie dans le nord-ouest européen en relation avec la tectonique des plaques

      Lieu : Site PronyCOREVA


    • Jeudi 31 mai 2012 14:00-15:00 - Luc PASTUR - LIMSI, Université Paris Sud 11 et CNRS

      Identification et suivi de structures cohérentes Eulériennes ou Lagrangiennes

      Résumé : Dans la plupart des situations physiques étudiées en laboratoire, il est fréquent de constater que les écoulements s’organisent autour de quelques structures cohérentes caractéristiques. On peut penser aux allées de tourbillons de von Karman dans le sillage d’objets solides, la formation de rouleaux de convection dans les expériences de Rayleigh-Bénard ou Taylor-Couette, qui peut s’accompagner d’une dynamique spatio-temporelle non triviale. Même dans des exemples plus extrêmes, tels que les écoulements géophysiques à très grand nombre de Reynolds, pour lesquels on s’attend à observer un régime de turbulence pleinement développée, de robustes structures cohérentes peuvent encore subsister et structurer l’écoulement. Dans ce séminaire, nous présenterons deux méthodes nouvelles pour la détection et le suivi de structures cohérentes dans les écoulements fluides. La première méthode, qui repose sur un point de vue eulérien, cherche à identifier, au sein de l’écoulement, des structures cohérentes pertinentes vis-à-vis de la dynamique du système, fussent-elles peu énergétiques. Cette technique a été récemment introduite sous le nom de décomposition en modes dynamiques. L’idée de base repose sur l’hypothèse qu’il existe, en régime permanent, un opérateur d’évolution linéaire, qui, appliqué à la réalisation d’une observable à un instant donné (par exemple le champ de vitesse), engendre l’observable au temps suivant. Le point remarquable est que, bien que les réalisations de l’observable résultent fondamentalement d’un processus d’évolution non-linéaire (par exemple régi par les équations de Navier-Stokes), l’évolution d’une réalisation de l’observable d’un temps donné au temps suivant peut être décrite par l’application d’un opérateur linéaire, dont nous verrons les propriétés physiques et les conditions d’existence. Les modes propres de cet opérateur produisent des champs homogènes à l’observable, en l’occurrence des champs de vitesse lorsque les données résultent de mesures PIV ou de simulations numériques, que l’on définit comme les modes dynamiques associés à l’écoulement. Ces modes engendrent un sous-espace dans lequel toute réalisation de l’observable peut être projetée, par exemple pour produire un modèle réduit du système. La seconde méthode que nous introduirons repose sur une analyse lagrangienne de l’écoulement. On s’intéresse ici à identifier et suivre au cours du temps, les frontières matérielles au sein de l’écoulement, à travers lesquelles les flux de matière sont nuls ou quasi-nuls. Ces frontières délimitent des zones distinctes de l’écoulement, à l’image des interfaces qui délimitent les corps solides. La détection de ces structures repose sur la construction du champ scalaire de divergence matérielle, qui donne une mesure, en tout point de l’espace et vis-à-vis d’un horizon de temps donné, de la divergence relative de trajectoires particulaires initialement voisines. Les lignes de crêtes de ce champ sont alors définies comme des structures cohérentes lagrangiennes. Nous illustrerons ces deux méthodes sur des exemples concrets, l’un expérimental basé sur des mesures PIV d’un écoulement de cavité ouverte, l’autre numérique d’un écoulement sur plaque épaisse.

      Lieu : Site Prony COREVA


    • Jeudi 7 juin 2012 14:00-15:00 - Thierry STOECKLIN - ISM, CNRS et Université de Bordeaux

      Application de calculs de dynamique inélastique au domaine des collisions froides et ultra froides

      Résumé : Les récent progrès expérimentaux ont rendu possible le refroidissement de molécules en phase gazeuse très en dessous de 1 K et leur piégeage dans des états bien définis. Des températures translationnelles de l’ordre du micro kelvin sont couramment atteintes pour des molécules dans des pièges optiques. Ces progrès ont permis la récente obtention des premiers condensats de Bose Einstein d’atomes froids puis plus récemment de molécules diatomiques. Le domaine de température concerné qui s’étend du micro K à quelques K est par essence quantique et la dynamique collisionnelle au lieu d’être gouvernée par des processus thermique est contrôlée par des phénomènes considérés à plus haute énergie comme exotiques comme le sont le régime de Wigner, les résonances sous toutes leurs formes possibles (forme, Feshbach ou énergie nulle) ainsi que par l’effet tunnel. La méthode de refroidissement cinétique la plus couramment utilisée dite de « Buffer gaz loading » consiste à provoquer des collisions élastiques avec un gaz rare froid. Son optimisation nécessite donc la compréhension des mécanismes du transfert d’énergie collisionnelle et a suscité de nombreuses études théoriques. Elle est d’autre part le plus souvent couplée avec des techniques de confinement comme le piégeage magnétique pour les molécules paramagnétiques. Les molécules froides afin d’être piégées doivent conserver l’orientation de leur moment magnétique par collisions avec les autres molécules piégées ainsi qu’avec le gaz utilisé pour effectuer le refroidissement. C’est pourquoi la relaxation Zeeman en présence de champ est aussi l’objet de nombreuses études. Quelques exemples de tels effets [1,2] seront présentés pour la collision He-MnH et comparés aux résultats expérimentaux disponibles [3].
      [1] F. Turpin, T. Stoecklin and Ph. Halvick Phys. Rev. A. 83, 032717 (2011)
      [2] T. Stoecklin and Ph. Halvick, Phys. Chem. Chem. Phys. 13, 19142 (2011)
      [3] M. Stoll, J. M. Bakker, T. C. Steimle, G. Meijer and A. Peters, Phys. Rev. A 78, 032707 (2008).

      Lieu : Site PronyCOREVA


    • Jeudi 14 juin 2012 14:00-15:00 - Grégory LEFEVRE - CNRS et Chimie-ParisTech, Paris

      Phénomènes d’adhésion de particules d’oxydes métalliques

    • Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ...

événement important

    • Jeudi 31 janvier 2013 10:00-17:30 - Journée des doctorants 2013

      Lieu : Amphithéatre site Prony


    • Mercredi 10 décembre 2014 14:00-15:00 - Oleg KIRILLOV - Helmholtz-Zentrum, Desden (Allemagne)

      Chandrasekhar’s equipartition solution, dissipation-induced instabilities & azimuthal magnetorotational instability (MRI)

      Lieu : Site Prony


Ajouter un événement iCal