Partenaires

LOMC
Logo CNRS Logo UNIV
Logo Region



Rechercher

sur ce site

sur web cnrs


Logo_UE copie

Les travaux de recherche sur les projets : BIOENGINE, NEPTUNE, TIGRE, MADNESS, SUPERMEN, CO2 VIDRIS, EMOPLAF, Energétique du Bâtiment sont cofinancés par l’Union européenne. L’Europe s’engage en Normandie avec le Fonds européen de développement régional (FEDER).


Accueil du site > À noter > Séminaires

Séminaires

Agenda

séminaire

    • Mercredi 20 novembre 14:00-15:00 - Romain Monchaux - ENSTA

      Transition et états transitoires dans l’écoulement de Couette plan

      Résumé : Nous présentons des résultats expérimentaux et numériques sur la transition à la turbulence dans l’écoulement de Couette plan. Nous nous intéressons en particulier au taux de croissance de spots turbulents ainsi qu’à la dynamique de relaminarisation quand le nombre de Reynolds est abaissé. Ces études nous permettent de révéler le rôle des écoulements à grande échelle dans le mécanisme de croissance ainsi que dans la dynamique des motifs laminaire-turbulent.


    • Jeudi 5 décembre 14:00-15:00 - Sandor Demes - LOMC - ULHN

      Collisions in molecular systems : from electron to heavy particles impact

      Lieu : LOMC


    • Mardi 17 décembre 14:00-15:00 - Bérengère Dubrulle - Service de Physique de l’Etat Condensé, CNRS, CEA Saclay, Université Paris-Saclay

      Revisiting Kolmogorov Theory

      Résumé : Turbulent flows are characterized by a self-similar energy spectrum, signature of fluid movements at all scales. This organization has been described for more than 70 years by the phenomenology of "Kolmogorov cascade" : the energy injected on a large scale by the work of the force that moves the fluid (e. g. a turbine) is transferred to smaller and smaller scales with a constant dissipation rate, up to the Kolmogorov scale, where it is transformed into heat and dissipated by viscosity. I will explain why this image, which Landau questioned in the 1950s, is false. I will use recent velocity measurements obtained by very high-resolution laser velocimetry to show that the energy "cascade" is in fact driven by extreme events on a very small scale, which are the signature of quasi-singularities of the Navier-Stokes equations existing under the Kolmogorov scale.

      Lieu : LOMC


Ajouter un événement iCal